LE MARIAGE A BUKAVU

Le mariage est une union entre deux personnes; une fille et un garçon. Cette étape de la vie est précédée des deux autres étapes notamment le copinage et le fiancaille. Le copinage est permis pour les personnes âgées de 12 à 17 ans. Pendant cette étape, il ya la découverte de soi et du monde. Chacun veut se tourner vers l’autre de sexe opposé, il prouve le sentiment d’amour envers lui en allant par exemple ensemble dans des spectacles, des théâtres, etc. A Bukavu, ce n’est pas le cas dans plusieurs familles, souvent les enfants le font en cachette sans que les parents ne les sachent, ces derniers voulant protéger leurs enfants des risques soit de grossesse chez les filles soit de délinquance chez les garçons car c’est une étape de transformations physiques, morales et intellectuelles.
A l’âge de 18ans, la personne est libre de se fiancer. Les deux fiancés se mettent d’accord sur leur futur, ils se disent toute la vérité sur la vie, il ya donc une découverte mutuelle profonde. Cette est aussi subdiviser en trois sous étapes: la présentation du garçon chez la famille de la fille, la discussion de la dote et la dote proprement dite. A Bukavu, c’est souvent le garçon qui décide en dernier lieu, dès qu’il est prêt c’est-à-dire s’il trouvent une somme d’argent, ils propose la fille la présentation, si cette dernière est d’accord, le garçon informe chez lui et ensemble avec son papa et cinq autres hommes sages de la famille vont chez la fille montrer leur garçon à sa belle famille. C’est le lancement officiel du fiancaille. Les deux fiances sont alors libres de prendre une décision sur leur vie future, ils se mettent d’accord par exemple sur le nombre d’enfants qu’ils auront, leur perspective d’avenir, etc. Après quels que mois ou années selon la disponibilité du fiance, lui et sa famille peuvent retourner chez la fille discuter la dote. La famille du garçon propose ce qu’ils ont par exemple trois vaches et deux chèvres, la famille de la fille les écoute et a le droit de discuter selon les normes de la coutume (culture); le comportement de la fille, sa capacité intellectuelle, son aptitude physique, etc. chez le BASHI par exemple, on donne comme dote les vaches, les chèvres et l’argent. Ici, la virginité à une grande importence. Une fille vierge est plus dotée que celle divergée. Chez les autres le niveau d’étude peut compter. Chez les BAKUSU on donne comme dote les vaches et les chèvres, la couverture de lit pour le beau père, sa veste, le soulier et les casseroles, les pagnes pour la belle mère, l’huile de palme, une canne à sucre,…
Après la discussion de la dote, si la belle famille du garçon est d’accord, on commence les préparatifs du mariage, dans le cas contraire on attend. Ce dernier est un cas rare à BUKAVU. Lorsque les deux familles sont d’accord, on lance les « FAIRE-PART »auprès des amis et connaissances dans les deux familles. La fille de son coté achète les nécessaires pour la cuisine surtout et ses propres habits et son conjoint équipe la maison soit la chaise, le lit, l’armoire et quels que habits pour sa future epouse. La fille n’a aucun droit d’aller chez le garçon avant le mariage et les deux n’ont pas le droit de coucher ensemble avant le mariage.
Trois jours avant le mariage, c’est la dote et le mariage civil pour quelques uns, les autres séparent les deux. Les mariages civils et religieux ont plus d’importance à BUKAVU. L’un sans l’autre n’a pas beaucoup de succès. Le jour de la dote, c’est la famille du garçon qui va chez la fille. Ici, on prépare un repas spécial pour le fiancé. C’est surtout le poulet grillé et la boisson, signe d’une vie sans faim pour les futurs mariés. C’est  ce jour que la dote est versée pour certaines familles et pour d’autres le jour même de la discussion de la dote. Après la dote, la fille n’a aucune autorisation de quitter la maison, elle y reste jusqu’au jour du mariage. A la veille du mariage, à minuit, le garçon va chez la fille manger le foie (le maini) accompagne de ses amis intimes. C’est très significatif chez les bashi. Après c’est le mariage religieux, juste après la messe les nouveaux maries se retirent aves les parrains se reposer et se préparer pour la fête selon le moment prévu. C’est l’ambiance du monde, on danse, on boit. Vers la fin de la fête il ya gâteau du mariage que les deux conjoints divisent en deux parties. L’époux va servir sa belle famille et l’épouse aussi sa belle famille.
Charline

Questa voce è stata pubblicata in Aksanti, Amici, Uncategorized. Contrassegna il permalink.

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...