La Banque Africaine de Développement, le Gouvernement nigérian et l’IITA vont promouvoir la jeunesse pour garantir la sécurité alimentaire et plus de revenu en Afrique

aksanti

La Banque Africaine de Développement (BAD), le Ministère Fédéral de l’Agriculture et du Développement Rural (FMARD) au Nigeria, et l’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA) ont lancé le Programme de soutien pour l’agenda de transformation de l’agriculture phase 1 (ATASP-1) le 6 Mars 2015 aux locaux de l’IITA à Abuja, au Nigeria.

L’ ATASP-1 est financé par la BAD à hauteur de 170 millions de dollars américains et vise à créer des revenus additionnels à un nombre accru des producteurs et des entrepreneurs dans le secteur agricole au Nigeria en fournissant environ 120 000 emplois le long de la chaîne de valeur. En outre, 20 millions de tonnes de cultures vivrières des produits de base clés, notamment le manioc, le riz et le sorgho seront ajoutés à l’approvisionnement alimentaire au Nigeria chaque année.

Une partie importante du projet est un modèle de sensibilisation avec des jeunes entrepreneurs dans l’agriculture “IITA Agripreneurs”. Cette composante sera mise en œuvre par l’IITA qui a établi un système des agripreneurs à son siège à Ibadan, Etat d’Oyo, et en Tanzanie, au Kenya, en RD Congo et en Zambie. Les Agripreneurs font la promotion de l’agriculture parmi d’autres jeunes en Afrique à travers l’éducation par les pairs, la formation et la démonstration de meilleures pratiques agricoles et les compétences en « entreprise » dans l’évolution de la chaîne de valeur.

“Partout en Afrique, de nombreux jeunes migrent vers les villes à la recherche d’occasions d’affaires, laissant derrière une population de plus en plus vieillissante. Le défi est de créer des occasions d’affaires pour l’activité productive dans l’agriculture et les entreprises non agricoles “, a déclaré le Dr Nteranya Sanginga, directeur général de l’IITA lors du lancement du projet dans une interview avec des journalistes.
«Ce projet vise à construire un nouveau modèle de la jeunesse développé par l’IITA sur fond de changement des mentalités.», a-t-il ajouté.
Le Dr Nteranya Sanginga est un natif du Sud Kivu à l’Est de la RDC qui porte un intérêt toujours grandissant pour l’amélioration de l’Agriculture en Afrique en général et dans la région des grands lacs en particulier.

Le coordonnateur du programme de la BAD, Andoh Mensah, a expliqué que le projet vise à capitaliser l’approche participative de l’IITA et serait prêt à former et recycler les jeunes femmes et hommes sur les chaînes de valeur des produits venant du secteur d’agriculture.

Le ministre de l’agriculture et du développement rural au Nigeria, Dr Akinwumi Adesina a souligné « qu’à l’avenir, les millionnaires et les milliardaires africains auront leur argent en faisant de l’agriculture». Il estime qu’une fois les gouvernements auraient définis des plans pour débloquer la richesse du sol, la majeure partie de cette nouvelle population riche sera composée des jeunes aptes à créer des emplois pour des millions des personnes dans chaque pays africain ; en apportant des opportunités d’affaires pour les populations rurales dans tout le continent.
Le ministre invite en outre les jeunes à cesser de voir l’agriculture comme un outil de développement, mais plutôt comme une entreprise.

Il a estimé que l’agriculture est maintenant un secteur passionnant. “Aujourd’hui, les grands investisseurs locaux et internationaux investissent dans ce secteur de l’agriculture. Le nombre d’entreprises de semences par exemple a augmenté à lui seul de façon spectaculaire et les banques sont prêtes à donner les crédits au secteur.”

Adesina est parmi les cinq candidats qui ont été présélectionnés pour briguer la présidence de la Banque Africaine de Développement.

Le Conseil de la BAD a déclaré que la sélection des candidats les plus éligibles pour succéder au président Donald Kaberuka a été faite par un comité de direction du conseil administratif lors d’une réunion tenue à Abidjan le 11 Février 2015.
Le Ministre des Finances de l’Ethiopie, Sufian Ahmed, Le Ministre des Finances du Cap Vert, Cristina Kamara; actuellement vice-président de la Banque islamique de développement, Birama Sidibé et Ministre des Finances du Tchad, Kordjé Bedoumra ont également été sélectionnées pour les élections prévues pour mai 2015.

Twitter #ATASP_1

À propos de l’IITA www.iita.org  (Twitter)
IITA est une organisation sans but lucratif qui mène des recherches pour trouver des solutions à même de réduire la faim, la malnutrition et la pauvreté. Son approche primée de recherche pour le développement (R4D) répond aux besoins en développement des pays tropicaux. IITA travaille pour améliorer la qualité et la productivité des cultures, réduire les risques des producteurs et consommateurs, et surtout générer la richesse dans le secteur agricole. IITA a été fondé en 1967, au Nigeria, et est régie par un conseil d’administration. Il est membre du consortium CGIAR, un partenariat mondial de recherche agricole pour assurer la sécurité alimentaire dans l’avenir.
Contacts:

Andrea Gros, Responsable de la Communication, Institut International d’Agriculture Tropicale a.gros@cgiar.org

Questa voce è stata pubblicata in Aksanti e contrassegnata con , , , , , , . Contrassegna il permalink.

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...